preloadingpreloadingpreloading
Accueil > Hameçonnage

Hameçonnage

Hameçonnage, « phishing » ou usurpation de marque

Qu’entend-t-on par hameçonnage? Qu’on l’appelle « hameçonnage », « phishing » ou « usurpation de marque », ce crime consiste en l’envoi d’un courriel à un usager en prétendant faussement représenter une entreprise légitime. Le but de ce courriel est de tromper le lecteur afin de lui soutirer des renseignements personnels. Les identités d’agences gouvernementales, d’institutions financières, d’encans virtuels et de leurs services de paiement sont souvent utilisées lors des tentatives d’hameçonnage.

Méthodes utilisées : formulaire HTML de capture de données encastré dans un courriel ou simple courriel contenant un lien vers une réplique trompeuse du site Web de l’institution.

Caractéristiques : Le courriel est conçu pour déclencher une réaction impulsive de votre part. Ce courriel vous annonce une nouvelle bouleversante ou excitante et vous demande une réponse immédiate sous un faux prétexte. En général, ces communications ne s’adressent pas à vous personnellement.

Les renseignements prisés : Numéro d’assurance social, nom complet, date de naissance, adresse complète, nom de fille de votre mère, code d’usager et mot de passe de services virtuels, numéro de permis de conduire, numéro d’identification personnel (NIP), information sur vos cartes de crédit (numéros, dates d’expiration et les trois derniers chiffres inscrits à l’endos de vos cartes) et les numéros de vos comptes bancaires.

L’utilisation potentielle ces renseignements : Contrôle de vos comptes bancaires, ouverture de nouveaux comptes, transferts de fonds, obtention de prêts, obtention de cartes de crédit et autres biens/services, achats de biens de luxe, camouflage d’activités criminelles, obtention de services gouvernementaux ou obtention d’un passeport.

Protégez-vous : Évitez l’utilisation de liens incorporés dans un courriel, même s’ils prétendent vous amener à un site sûr. Il est possible que certains sites frauduleux modifient le panneau d’adresse de votre fureteur pour masquer votre destination réelle et même y fassent figurer l’adresse légitime de l’institution, incluant le préfixe « https:// ».


 

En cas de doute :

Vous êtes une victime : Si vous avez fourni des renseignements personnels :

Signalez-le Si vous recevez l'un de ces courriels suspects :

Signalez-le au Centre antifraude du Canada ou en communiquant avec l'institution financière de laquelle il semble provenir.

Si vous avez reçu l'un de ces courriels suspects et que vous avez fournis sans le savoir des renseignements personnels ou financiers, faites ce qui suit :

Étape 1. Communiquez avec votre banque ou votre institution bancaire ou la compagnie émettrice de votre carte de crédit.

Étape 2. Communiquez avec les agences d'évaluation du crédit et demandez à ce que des alertes à la fraude soient inscrites à vos rapports de solvabilité.

Étape 3. Communiquez avec votre service de police local.

Étape 4. Signalez toujours l'hameçonnage. Si vous avez répondu à un courriel suspect, signalez-le au Centre antifraude du Canada

 Visitez la page: http://www.rcmp-grc.gc.ca/scams-fraudes/phishing-fra.htm